L’essentiel en 3 points

  • Exploitez vos données administratives

    Transformez vos données administratives en éléments clés de votre gestion RH grâce à des statistiques pertinentes.

  • Tirez-en des enseignements

    Analysez vos statistiques, identifiez les éléments importants ou à corriger, prenez des mesures adéquates.

  • Concentrez-vous sur l'essentiel

    Ne vous perdez pas dans de trop nombreux tableaux de bord. Commencez par des indicateurs simples, ou par des éléments que vous soupçonnez d’être critiques pour en avoir le coeur net.

L’expert

Jean-Marc Bovigny
adequation.ch
Organisation
Missions et fonctions
Compétences
Employabilité
Coaching
Contacter Jean-Marc

Les indicateurs

Définition

Le terme d’indicateur peut paraître bien compliqué et technique. Mais il s’agit en fait simplement de données statistiques chiffrées, basées sur les données dont vous disposez, et qui vous donnent des informations précieuses sur votre gestion RH et la population que représentent vos collaborateurs.

Pourquoi des indicateurs

Dans un premier temps, les entreprises gèrent souvent les collaborateurs individuellement. Elles enregistrent par exemple :
– La date de naissance
– Le sexe
– La date d’entrée et éventuellement de départ
– Les absences et vacances
…et bien d’autres choses encore.

Exploiter ces données s’avère souvent très intéressant pour prendre des décisions stratégiques.

Par exemple :
– Si on s’intéresse simplement à la date de naissance et au sexe, il est possible d’éditer une pyramide des âges. Autrement dit une visualisation de la répartition hommes/femmes par tranches d’âges sous forme graphique. Il est du coup aisé de voir s’il convient d’envisager des départs en retraite nombreux dans les 5 prochains années par exemple, ou si la répartition hommes/femmes est équitable.

– Si on s’intéresse aux absences, quel est le taux d’absentéisme ? A-t-on beaucoup d’absences le lundi matin ?

Nous développerons ceci dans un autre article. Mais ces exemples simples nous montrent qu’une exploitation des données individuelles sous forme de statistiques est riche d’enseignements.

Que faire de ces indicateurs

Les indicateurs vous donnent des pistes qu’il convient d’exploiter correctement. Les chiffres en soit ne sont pas intéressants. L’essentiel est ce que vous en ferez.

Par exemple, si vous constatez un fort taux d’absentéisme dans un secteur de votre entreprise, cela peut vouloir dire qu’il y a un problème de motivation et/ou de santé au travail, éventuellement lié à l’ambiance ou au management. Il conviendra alors de mener des investigations pour comprendre ce qu’il se passe.

En finalité, il sera important de prendre des mesures permettant de remédier aux symptômes que les indicateurs auront révélés.

Bien sûr, plus une entreprise est petite, plus on connaît l’ensemble des collaborateurs. Du moins le croit-on. Pourtant, une simple pyramide des âges peut vous mettre la puce à l’oreille, afin de ne pas être pris au dépourvu dans un futur pas forcément lointain.

N’abusez pas des indicateurs

Comme nous l’écrivions en introduction, ne multipliez pas les chiffres. De nombreuses entreprises sortent beaucoup d’indicateurs, et ne savent pas qu’en faire.
Même si vous avez un magnifique SIRH, contentez-vous dans un premier temps d’indicateurs simples, que vous pourrez exploiter, ou investiguez dans des domaines pour lesquels vous soupçonnez un souci.

Il convient de mettre en place des indicateurs qui vous permettront de prendre soit des mesures immédiates, soit des décisions stratégiques pour le moyen ou long terme, mais surtout d’anticiper sur la survenance de problèmes au sein de votre organisation.

Relevons encore qu’un outil tel que Storhy met à votre disposition de nombreux indicateurs essentiels dont vous pourrez avoir besoin.

Faites les choses bien.

Encore des questions ? Contactez Jean-Marc pour ne laisser aucun doute dans votre esprit. Il peut aussi vous accompagner dans votre entreprise.